La Cigales « La Solibredine » s’est créée en juin 2007. Elle est aujourd’hui « en gestion » pour 5 années.

Elle est basée à Moulins (03)
chez la gérante : Marie-Christine Duchalet.
La Solibredine a également une co-gérante : Dominique Delvincourt,
un trésorier et un co-trésorier : Guy Dufay et Guy de Dreuille
ainsi que une secrétaire et une co-secrétaire : Caroline Chauvet et Mireille Lanouzière.

Elle comptait 15 épargnants solidaires actifs (+ 1 qui s’est arrêté pour cause de déménagement) qui épargnaient en moyenne 16€/mois pendant ces 5 ans.

 

Le moteur déclencheur de la création du club « La Solibredine » à Moulins repose sur 2 personnes co-fondateurs d’une Scop d’audiovisuel, la Scop Z’images Productions, sur Moulins en 2003 : Marie-Christine Duchalet et Pierre Gadrey.
Ces 2 créateurs d’entreprise ont été aidés par un club Cigales clermontois (aujourd’hui arrêté) : la cigales « Les Augustines » à hauteur de 3 000€ (1 000€ en capital social et 2 000€ en compte courant d’associé).

Le club Cigales s’est créé à la suite de 5 projections / débats sur Moulins du documentaire « Une Cigales, c’est quoi ? » que MC Duchalet et Pierre Gadrey ont réalisé. Lors des projections / débats, ils ont pu témoigner de leur expérience. A la suite de ces projections, les personnes intéressées ont donné leurs coordonnées. C’est ainsi que l’aventure a commencé.

 

Dans La Solibredine, les épargnants sont très divers :
1 agriculteur, 2 réalisateurs, 1 clown social,
1 docteur en laboratoire médical, 1 professeur de maths,
1 retraité d’une imprimerie, 1 artiste peintre/sculpteur,
2 cadres de la fonction publique, 4 travailleurs sociaux,
1 responsable de formation au Greta, 1 professeure des écoles.

Les cigalières et cigaliers ont suivi des formations pour être plus pertinents dans l’analyse des dossiers transmis et connaître mieux les entreprises.

 

De 2008 jusqu’en 2012, le club a investi dans des entreprises qui se sont créées en Allier. Le club a apporté une aide à la création d’entreprise en parts sociales, en compte courant et en apport avec droit de reprise dans une association (entre 3000 € et 4000 € par projet) :

1/ Un lieu de vie et d’accueil d’enfants en difficulté à Treban (03) en SCOT (société coopérative de travail) 2 992€ de capital social.

2/ Une EARL (entreprise agricole à responsabilité limitée) de producteur de vin à partir de raisins bio à Monétay sur Allier (03) 3 000€ de capital et 1 000€ en compte courant d’associés.

3/ Une association « Les amis d’Hubert » qui aide un maraîcher bio installé à Saint Menoux (03) 3 000€ en apport avec droit de reprise.

4/ Un café libraire à Moulins (03), via l’association « Chat comme une Image » pour laquelle il a été décidé d’apporter 3 000€ en apport avec droit de reprise.

5/ Une savonnerie bio « La Savonnerie Bourbonnaise« , en apportant 3 000 € en capital social.

Chaque entreprise et association a 2 ou 3 parrains sur qui elle peut compter. Ces personnes privilégiées suivent plus particulièrement les créateurs d’entreprise qui se sentent souvent seuls et ce, sans jamais se s’ingérer dans les affaires de l’entreprise.

Par ailleurs, le club apporte son soutien moral, psychique, conseil et humain. Chaque cigalière ou cigalier a une sensibilité différente et s’investi en fonction de ses connaissances, de son temps et de ses moyens. C’est ainsi que nous donnons des coups de mains à des moments de surcroît de travail, un réconfort moral au moment de doute pour d’autres, un partage de dégustation avec des moments de convivialité, des conseils juridiques, comptables en fonction des besoins émis par les créateurs…

 

Les commentaires sont fermés

Archives